France PAC Environnement conseil de s’équiper de solutions photovoltaïques pour devenir consommateur de votre propre électricité, on parle d’autoconsommation photovoltaïque.

France PAC Environnement a développé un ensemble de solutions pour permettre d’optimiser le principe d’autoconsommation. En effet, la production photovoltaïque se fait majoritairement en journée. Les besoins en énergie en fin de journée ou la nuit ne peuvent donc pas être satisfait par la production photovoltaïque.

 

Il est donc nécessaire de s’équiper de solutions pour permettre soit une meilleure utilisation de l’électricité produite soit un stockage du surplus d’électricité produit.

Pour optimiser la consommation d’électricité en fonction de la production d’électricité photovoltaïque France PAC Environnement conseil l’utilisation de la domotique et de batteries solaires

Les avantages de la domotique

SYNCHRONISEZ

La domotique adapte l’activité de vos équipements à votre production d’énergie solaire. Réduisez en moyenne 50% de votre facture par ce biais

VISUALISEZ ET PILOTEZ

Visualisez la synthèse de vos productions et consommations ainsi que le comportement de vos appareils sur tablette, téléphone ou PC.

Estimez les performances de l’installation.

Confiez au système la gestion automatique de vos installations ou pilotez vous même

ALERTEZ

Ce système vous alerte en cas d’anomalie du système ou de votre consommation

Une solution de stockage

Une installation photovoltaïque autonome (dite aussi site isolé) comporte une ou plusieurs batteries pour stocker l’énergie produite par les panneaux photovoltaïques. Ces batteries spécifiques sont appelées « batterie à décharge lente » (ou pour simplifier batterie solaire).

Ces batteries sont conçues pour restituer un courant stable pendant de longues périodes en conservant leurs aptitudes à la recharge, et ceci à un grand nombre de reprises (cycles), on parle de batteries stationnaires ou à décharge lente.

Une batterie solaire comporte des électrodes positives et négatives composées d’alliages dissemblables plongées dans un électrolyte (acide). L’ensemble est encapsulé dans un bac scellé ou muni d’un bouchon de remplissage et d’un évent. Les réactions d’oxydoréduction, qui gouvernent le fonctionnement d’une batterie sont réversibles, dans la mesure où celle ci n’a pas été longtemps ni complètement déchargée, ni trop surchargée. Un fonctionnement prolongé dans l’un ou l’autre de ces états aboutirait à la destruction des capacités de la batterie

Vous souhaitez une étude GRATUITE et SANS ENGAGEMENT des performances énergétique de votre habitation

France PAC Environnement optimise votre autoconsommation photovoltaïque